Stage de chant

Du 16 au 21 avril 2018

Dirigé par Margherita Trefoloni 

Horaires

Lundi : 13 h 30 – 19 h
 
Mardi, mercredi, jeudi, vendredi : 11 h - 13 h / 14 h – 18 h
 
Samedi : 10 h – 13 h (suivi d’un repas)
 
Les horaires sont susceptibles d’être adaptés au cours du stage. 
Une ouverture publique sera organisée le vendredi soir ou bien le samedi en fin de matinée.
 

Note d’intention 

Un stage de 6 jours pour découvrir ensemble les chants de tradition orale des différentes régions d’Italie liés aux divers moments de la vie : le travail, l’amour, la politique, le sacré… 
A travers l’écoute d’enregistrements originaux nous apprendrons ces chants par la transmission orale, en les replaçant toujours dans leur contexte historique, anthropologique et musical.
 
Nous étudierons les timbres et le placement de la voix propre à chaque enregistrement et essayerons de l’expérimenter à l’aide d’exercices ludiques.
Il n’est pas nécessaire de parler italien, ni de connaître la musique, ni d’avoir de l’expérience dans le domaine du chant : nous n’utiliserons pas de partitions, mais chercherons à former nos oreilles et nos gorges à ces sonorités parfois très loin de nous dans l’espace et le temps.
 
L’ouverture finale sera construite suivant les saisons de l’année et de la vie…
 
On vous attend !
 
Margherita Trefoloni
Février 2018
 
 

MARGHERITA TREFOLONI

 
Elle travaille depuis plusieurs années sur la transmission orale du chant traditionnel italien. Elle s’est initiée à ce répertoire en Italie avec des musiciens et chanteurs des Pouilles et a continué sa formation avec Giovanna Marini et certaines de ses élèves, dont Silvia Malagugini et Anna Andreotti, en France. Elle dirige depuis 2011 l’ensemble vocal A tout bout de chant et intervient également au sein de l’école de langue et culture italiennes Polimnia pour transmettre les chants des différentes régions d’Italie. 
En 2013 elle intègre le groupe de chants polyphoniques a cappella Passio – chants sacrés de la tradition orale italienne. Elle a travaillé également sous la direction de compositeurs contemporains comme Franck Krawczyk et Karl Naëgelen.
 
Elle commence le théâtre à 15 ans, en Italie, au sein de la compagnie franco-italienne Corps Rompu dirigée par Maria Claudia Massari. A son arrivée en France, elle co-fonde la compagnie franco-italienne l’oblio — di me avec l’auteur Julien Gaillard. Depuis 2010 elle travaille aux côtés d’Anna Andreotti sur le projet Sur les traces de l’immigration italienne en tant que comédienne et chanteuse, et en 2013 elles créent ensemble Et toute l’Italie se remet à chanter, voyage poétique et musical dans l’Italie du XXème siècle. Elle a travaillé également avec la Cie Station Miao dans Dissocier les fonds – un presque oratorio et travaille actuellement dans le spectacle E più non canto e più non ballo dirigé par A. Andreotti.
 
Théâtre et musique pour que la voix trouve l’espace-temps d’exprimer notre humanité et la fasse résonner avec d’autres ; le chant de tradition orale pour créer une profondeur historique, musicale et anthropologique capable d’agrandir notre espace de résonance interne.
 
discographie : 
Dissocier les fonds (livre sonore), Editions de l’œil, 2016.
E più non canto e più non ballo sortie du CD le 18 novembre 2017.
PASSIO – Il canto dell’anima, Folknote sortie du CD le 24 mars 2018.