L'après-midi

Leurs enfants après eux

Nicolas Mathieu / Simon Delétang

12 août > 04 septembre 2021 à 15h00

L’été règne, les motos pétaradent et les mecs en survêt font des roues arrière. Nous sommes en 1992, quelque part dans l’Est de la France, plus précisément dans l’une de ses grandes vallées, autrefois riche des industries sidérurgiques et à présent abandonnée.

 

Anthony a quatorze ans, c’est un jeune homme plein de rage qui cherche sa voie dans cette France alors en déclin. C’est une histoire qui concerne les adolescents et les parents, surtout les pères, et un lac autour duquel le récit se déroule. Nous sommes ici plongés dans une époque, celle qui sans le savoir va marquer les derniers jours de la classe ouvrière. Durant quatre étés, jusqu’à la Coupe du monde 98, nous allons suivre Anthony dans cet âge des possibles qui marque le début de sa vie dans un monde qui lui s’achève.

Prix Goncourt 2018, traduit en vingt langues et écoulé à plus de 530 000 exemplaires, Leurs enfants après eux signé de l’auteur vosgien Nicolas Mathieu est un roman d’apprentissage qui témoigne et restitue avec le plus de réel possible une époque à jamais révolue. Nicolas Mathieu décrypte les signes et pose un regard qu’il veut au plus juste sur le monde et les gens qui l’entourent : « J’écris à la place de mon père. J’écris pour celui que j’étais à chaque fois qu’on m’a humilié. J’écris pour les esclaves dont je suis et qu’on trouve dans le RER, les usines, les open spaces, ceux dont le temps est dévoré par une mécanique sans queue ni tête qui produit de la bêtise et dévore la terre sous nos pieds. J’écris pour tous ceux qui pourraient se dire en contemplant leur vie : est-ce tout ? ».

 

Place donc à un deuxième grand auteur cet été sur la scène du Théâtre du Peuple de Bussang, mais cette fois-ci bien vivant. Comment ne pas faire de lien avec la grande histoire du Théâtre du Peuple : celle qui est née du désir d’un homme de nous raconter la société avec pour quête et horizon la réalité du monde.

 

Afin de restituer le récit de cette jeunesse, Simon Delétang a décidé de confier la distribution aux jeunes professionnels issus de la 80e promotion de l'École Nationale Supérieure des Arts et Techniques (ENSATT) dont il est le parrain.

 

 

À noter 

 

À l’occasion de la dernière saison d’été de Bussang en 2019 (la saison 2020 ayant été annulée), un texte d’une autrice vosgienne également, Suzy Storck de Magali Mougel était mis à l’honneur. Nous tenions à souligner la richesse des œuvres éditées dans le paysage lorrain.

 

Bord de scène

Rencontre avec l’équipe artistique le samedi 21 août à l’issue de la représentation.

 

Une série de représentations aura lien en amont dans le cadre de la programmation des Nuits de Fourvière (Lyon) à l'ENSATT du 25 juin au 6 juillet 2021 (relâche les dimanches).

Distribution

Leurs enfants après eux

D'après Nicolas Mathieu

Mise en scène Simon Delétang

Avec la 80e promotion de l’École nationale supérieure des arts et techniques du Théâtre (ENSATT) : Vianney Arcel, Robin Azéma, Agathe Barat, Josuha Caron, François Charron, Héloïse Cholley, Ariane Courbet, Antoine De Toffoli, Claire-Lyse Larsonneur, Lise Lomi, Elsie Mencaraglia, Marin Moreau, Kaïnana Ramadani

Scénographie Adèle Collé et Manon Terranova

Lumière Lou Morel et Alexandre Schreiber 

Son Rozenn Lièvre

Costumes Françoise Léger et Irène Jolivard

Production

Production Théâtre du Peuple – Maurice Pottecher.

En partenariat avec L’École nationale supérieure des arts et techniques du Théâtre (ENSATT).

Décor construit dans les ateliers de l’ENSATT.

Le texte est édité aux éditions Actes Sud.

Création le 25 juin 2021 à l’École nationale supérieure des arts et techniques du Théâtre (ENSATT) dans le cadre de la programmation des Nuits de Fourvière à Lyon.