iliade

Homère / Pauline Bayle

21 et 22 octobre

Une formidable adaptation qui rend Homère accessible et terriblement contemporain. Une mise en scène d'une redoutable efficacité qui fera affronter sur la scène de Bussang les Grecs et les Troyens pour un moment épique.

 

 

D'un côté les Grecs, de l'autre les Troyens et entre les deux, une guerre qui dure depuis neuf ans. Parce qu'Agamemnon l'a humilié devant tous ses compagnons, Achille  décide de se retirer du combat. Privés de leur meilleur guerrier, les Grecs vacillent tandis que les Troyens gagnent du terrain... Comment faire pour gagner la guerre sans Achille ? Dans un élan commun, cinq acteurs mêlent leurs voix pour raconter les histoires d'Achille, Hélène, Andromaque, Hector et Agamemnon. Sur scène, tous s'affranchissent des clichés opposant hommes et femmes, lâches et braves, pour venir s'accomplir dans un geste bouleversant d’humanité.

Pauline Bayle signe l'adaptation de cette épopée immémoriale où les destins s'entremêlent dans un mouvement allant de la colère teintée de fer à la compassion trempée de larmes. Aujourd’hui, alors que l’Europe traverse une crise politique majeure, elle nous fait entendre la voix d’Homère, lui qui nous parle de l’oppression sans jamais tomber dans le manichéisme et met en lumière l’amertume que le sort fait peser sur la lignée des hommes. Parce qu’il n’y a pas de héros, seulement des hommes prêts à tout pour échapper à la souffrance.

 

À noter

Vendredi 21 octobre, rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation.

 

Samedi 22 octobre, atelier théâtre enfant.
Le temps du spectacle
Iliade, le Théâtre du Peuple garde vos enfants âgés de 6 à 11 ans pour vous permettre d'assister à la pièce de 16 h à 17 h 30. Les enfants seront accueillis par une animatrice qualifiée. Nombre de places limité, réservation indispensable.

Distribution

Iliade

D'après Homère

Adaptation et mise en scène Pauline Bayle

Avec
Soufian Khalil
Viktoria Kozlova
Mathilde Méry
Loïc Renard
Paola Valentin

Lumière Pascal Noël

Scénographie Camille Duchemin, Pauline Bayle

Costumes Camille Aït

Régie générale, lumière Jérôme Delporte, Antoine Seigneur-Guerrini

Régie de tournée Audrey Gendre

Production

Production Compagnie À Tire-d’aile, Théâtre de Belleville, Label Saison

Production déléguée en tournée Théâtre Public de Montreuil - CDN
Avec le soutien du Plateau 31- Fabrique de culture de Gentilly, du Shakirail, de l'association Rue du Conservatoire - Elèves et Anciens Elèves du CNSAD, d’Arcadi Ile-de-France, de Fontenay-en-Scènes / Fontenay-sous-Bois

Avec la participation artistique du Jeune théâtre national

Avec le dispositif d'insertion de l'École du Nord, soutenu par la Région Hauts-de-France et le Ministère de la Culture

Dans la presse

« Dans un élan vital, cinq actrices ou acteurs sont les héros ou héroïnes, dieux ou déesses de l’Iliade et l’Odyssée. Affranchi.e.s de la question du genre et armé.e.s de force, de ruse et de courage, ils.elles s’élancent gaillardement dans la quête très humaine du dépassement de soi. » La Dispute – France Culture

 

« En trois heures chrono, Pauline Bayle et ses cinq jeunes comédiens surdoués nous font vibrer au rythme des chants d’Homère. Dans un décor minimal et astucieux, rencontre inédite avec les héros et les dieux. » Philippe Chevilley – Les Échos 

 

« Le poème est admirablement massacré, comme au combat, tronçonné, revivifié dans une cérémonie gore et parfois vaudevillesque qui rend Homère accessible, proche, savoureux. »Télérama (TT) 

 

« Ce qui l’emporte, c’est bien cette certitude que devant nous s’est déroulée une représentation bruyante, excessive, débordante. Bref, vivante. » Télérama Sortir (TT)

 

« C’est un Ulysse plein de vigueur théâtrale et humaine, un retour sur soi et l’autre dans un monde où la prometteuse Pauline Bayle n’a pas peur du combat. » Le Monde

 

« L’Iliade et l’Odyssée revisitées avec une audace radicale.(...) Les deux pièces forment un captivant diptyque où les corps possédés font théâtre de toutes les situations pour nous entraîner des sanglantes batailles de la guerre de Troie aux mythiques péripéties du retour d’Ulysse dans son île d’Ithaque »  Les Inrockuptibles 

 

« Dans une esthétique qui frôle, dans son épure, une forme d’Arte povera, les mêmes ingrédients reviennent comme passés au shaker et font déjà signature : intensité des acteurs qui changent de rôle sans crier gare, langue fleurie et puissante portée en étendard, matières savamment choisies et changées en symboles. » Mouvement

 

« C’est là un théâtre dont l’acteur est le pivot et où l’ensemble fait immédiatement choeur ou commando, lequel se forme par intermittences au service du récit, du langage oral et du rythme ainsi toujours soutenu, maintenu sur le feu, à vif. » Médiapart

 

« Along the way, Ms. Bayle toys with the audience’s expectations, and she does so in a straightforward manner, without playing the gender swaps for laughs. Nor do they compromise her adaptation of the text, which juggles between modernized dialogue and precise translations of Homer’s lyrical verse. [...] Iliade and Odyssée are winning examples of forward-looking storytelling. » The New York Times - Laura Cappelle 

 

« Pauline Bayle et sa bande signent ainsi une pièce d’une rare puissance, empreinte de dynamisme et de féérie. » Marianne

 

« Il y a du sang neuf dans cette lecture, qui fait exister le texte dans toutes ses variétés de registre, du tragique à l’humour, et joue d’ingénieux détournements des genres et des identités [...] La virtuosité avec laquelle les comédiens sautent à pieds joints dans chaque rôle trouve son apogée dans l’Odyssée. » Transfuge

 

« Ils donnent à voir une Odyssée portée par un élan vital et investie dans le temps présent. Débarrassant l’espace de tout décor réaliste, c’est encore l’occasion d’explorer de nouvelles possibilités de mettre en scène une épopée et de nous plonger dans un spectacle débordant d’inventivité. » Sceneweb

 

« Pauline Bayle adapte L’Iliade avec une intelligence scénique et dramaturgique éblouissante. […] Un remarquable spectacle ! » « On est obnubilé par les combats, fasciné par la kyrielle des noms des héros, hilare face aux démêlés érotiques et politiques des Olympiens, qui manipulent l’avidité sanglante des Troyens et des Grecs. » La Terasse

 

« Ils font entendre avec une énergie superbe ce chant de guerre et de mort […] Une force épique à couper le souffle. » La Croix

 

« La puissance, l’investissement et le plaisir du jeu contagieux des cinq comédiens savent nous emporter avec cette histoire qu’on pensait pourtant déjà connaître sur le bout des doigts. » Le Pariscope

 

« Éblouissante Iliade que celle proposée par Pauline Bayle – simplicité de la mise en scène qui permet à cinq jeunes comédiens de mettre leur folle énergie au service d’un texte d’une beauté rare. » Les 5 pièces

 

« C’est un spectacle plein du sang et de la fureur de la guerre, qui éblouit par l’inventivité de la mise en scène et le talent de ces jeunes acteurs. Courez-y et emmenez vos élèves !. » Micheline Rousselet - SNES

 

« Une fougue, un engagement, une nécessité à jouer qui forcent le respect. » Le Figaroscope

 

« Sur scène comédiennes et comédiens refont Odyssée et Illiade sans armure. Avec peu de choses, car dire le feu c’est déjà le feu. Sans armure, ils avancent avec une foi inébranlable dans la puissance du texte. » Marie Richeux - France Culture

 

« Épaulée par cinq formidables comédiens, Pauline Bayle nous fait découvrir la langue et le monde d’Homère. Sans céder aux vertiges de l’actualisation ou du péplum, son diptyque «Iliade- Odyssée» exalte le dépouillement pour faire émerger l’imaginaire et la réflexion. Une réussite. » Les Trois Coups

 

« C’est très simple, très clair, très limpide. C’est assez remarquable cet Iliade mis en scène par Pauline Bayle. » Le Masque et la Plume